Soyons toujours joyeux et prions sans cesse !

Comment ne pas se réjouir de recevoir tant d’encouragements à vivre la grâce de Pentecôte en ces temps difficiles. Le Renouveau est magnifiquement confirmé dans son appel à annoncer, en Église, la bonne nouvelle à toute la terre.
Après l’assemblée des évêques à Lourdes, Mgr Le Saux - accompagnateur du Renouveau Charismatique - a rappelé avec force que « le Renouveau n’est pas à proprement parler un mouvement, mais qu’il est en réalité un courant de réveil de la vie chrétienne, un courant de grâce qu’il faut accompagner » ; il a souligné aussi que ce courant a déjà montré « une belle fécondité dans l’Église », en ayant remis à l’honneur « la vie baptismale, l’appel à la sainteté, la conscience missionnaire », et aussi en étant un vivier de vocations.

Quelques jours auparavant, début novembre, le pape François avait de nouveau salué chaleureusement les membres de la Fraternité catholique des communautés charismatiques réunis au Vatican : le thème de cette rencontre était : « Louange et adoration charismatique pour une nouvelle évangélisation ». Son discours brûlant fait suite à ses paroles si fortes, exprimées à l’égard du Renouveau lors de la rencontre au Stade Olympique au mois de juin dernier.

Voici en résumé quelques points sur lesquels le pape revient [1] Sachons les recevoir avec reconnaissance pour aller « plus au large » !

Unité

unité
Le pape a salué l’unité entre les réalités du renouveau : « Unité dans la diversité. C’est curieux ! Celui qui fait la diversité est aussi celui qui fait l’unité : l’Esprit Saint (...) L’unité n’est pas uniformité, ce n’est pas faire obligatoirement tout ensemble, ni penser de la même manière, ni non plus perdre son identité. L’unité dans la diversité c’est précisément le contraire, c’est reconnaître et accepter avec joie les divers dons que l’Esprit Saint donne à chacun et les mettre au service de tous dans l’Église. »

Baptême dans le Saint Esprit.

Le pape relève ce désir du Renouveau : « partager avec tous dans l’Église le Baptême dans l’Esprit Saint ». Il l’encourage : « Chaque chrétien, dans sa vie, a besoin d’ouvrir son cœur à l’action sanctifiante de l’Esprit Saint (…) Il nous révèle Jésus Christ, il nous conduit à la rencontre personnelle avec Lui et ainsi il change notre vie. Une question : Vivez-vous cette expérience ? Partagez-la ! Et pour la partager, il faut la vivre, en être des témoins ! »

Louange, adoration.

Le pape prend la comparaison de la respiration : inspirer, expirer ; « la vie spirituelle se nourrit dans la prière (inspiration) et se manifeste dans la mission (expiration). » « Personne ne peut vivre sans respirer : sans la louange et sans la mission on ne vit pas en chrétien. Et à la louange, il faut associer l’adoration. » « C’est le Renouveau Charismatique qui a rappelé à l’Église la nécessité et l’importance de la prière de louange », mais cela devrait être la prière de toute l’Église, car « c’est la reconnaissance de la Seigneurie de Dieu sur nous et sur toute création exprimée dans la danse, la musique et dans le chant. »

Œcuménisme et évangélisation.

Le pape se réfère sur ce thème au Bienheureux Paul VI qui disait (dans Evangelii Nuntiandi) : « …. La force de l’évangélisation se trouvera bien diminuée si ceux qui annoncent l’Évangile sont divisés entre eux par toutes sortes de rupture. Ne serait-ce pas là l’un des grands malaises de l’évangélisation aujourd’hui ? (...) Oui, le sort de l’évangélisation est certainement lié au témoignage d’unité donné par l’Église. »

Œcuménisme spirituel

Mais le pape François insiste pour sa part sur « l’œcuménisme spirituel :
prier ensemble, annoncer ensemble que Jésus est le Seigneur et agir ensemble dans l’aide aux pauvres (...). N’oubliez pas qu’aujourd’hui le sang de Jésus, versé par ses nombreux martyrs chrétiens en divers endroits du monde, nous interpelle et nous pousse à l’unité. Pour les persécuteurs nous ne sommes pas divisés, nous ne sommes pas luthériens, orthodoxes, évangélistes, catholiques… Non ! Nous sommes un ! Pour les persécuteurs nous sommes chrétiens ! Rien d’autre ne les intéresse. Voilà l’œcuménisme par le sang que l’on vit aujourd’hui. »

Nous sommes tous frères

Que dire de plus, sinon rendre grâce : oui nous sommes tous frères, follement aimés par notre Père. Avec les paroles de Jésus : « Recevez le saint Esprit », nous nous sentons envoyés avec une vigueur renouvelée par ces paroles de notre pape. Oui, Seigneur, aujourd’hui tu nous envoies « au large » pour crier à tous le kérygme   dans ce monde déboussolé : “Jésus Christ t’aime, il a donné sa vie pour te sauver, et maintenant il est vivant à tes côtés chaque jour pour t’éclairer, pour te fortifier, pour te libérer” [2]

Laissons-nous un peu plus encore embraser le cœur avec cette autre parole brûlante du pape : Aujourd’hui, dans notre monde, ce que nous voyons, ce n’est pas une brebis perdue, mais au contraire, 99 brebis perdues et une seule dans la bergerie ! Alors Seigneur envoie-nous ton Esprit Saint et envoie-nous annoncer ton nom et guérir en ton nom, comme tu nous le dis depuis toujours.

Visitez notre page

[1] Ces points sont tirés de la traduction de Hugues de Warren pour Zenit.

[2] Evangelii gaudium n° 164


Articles les plus récents

vendredi 13 février 2015
rédigé par  Gérard BONNET

Berger à l’image de Jésus

Berger à l’image de Jésus

Tous annoncent la venue d’un Berger envoyé d’En Haut et l’initiative de sa tendresse, pour aller chercher ses brebis dispersées

5e partie du dossier formation : « Le berger »

vendredi 13 février 2015

La Fête de la Joie.

Dans le Finistère, en octobre 2014, une nouveauté : fêter la Joie en rassemblant toutes les réalités du Renouveau, voire plus !

vendredi 13 février 2015

Tour de France (1).

Ce témoignage qui nous vient de la province de Reims inaugure un « tour de France » des groupes de prière, pour dire « ce que l’Esprit dit aux Eglises » aujourd’hui.

Nous rejoindre

Nous rejoindre

A la une

Brèves

27 février - Faceboock

A ce jour, Fraternité-Pentecôte compte 411 mentions « j’aime » et une moyenne d’une ... Lire la suite...

21 février - Facebook

A ce jour, Fraternité-Pentecôte compte 411 mentions « j’aime » et une moyenne d’une ... Lire la suite...

21 février - Facebook

A ce jour, Fraternité-Pentecôte compte 411 mentions « j’aime » et une moyenne d’une ... Lire la suite...

6 février - Des nouvelles fraîches de St François.

La Bibliothèque Nationale de France vient d’acquérir un précieux manuscrit, de la taille ... Lire la suite...

15 décembre 2014 - CARLOS à Lille

" Dans la vie, je mûris ou je pourris ! Quand je mûris, je m’attendris..." Carlos ... Lire la suite...

Nous soutenir

Nous aider